Sunday, December 9, 2018
Home > News > La Conférence de l’Union Européenne sur la Jeunesse vue par le CIJ et Eurodesk Luxembourg

La Conférence de l’Union Européenne sur la Jeunesse vue par le CIJ et Eurodesk Luxembourg

Tellement de gens, tellement de jeunes délégués qui rient, débattent, parlent, pensent, discutent, circulent durant ces quatre jours de conférence. Une telle énergie et un tel désir d’apporter la touche finale aux Recommandations conjointes établies à Riga. Les recommandations finales rédigées aux Luxembourg sur le «renforcement du pouvoir des jeunes pour la participation politique», sont divisées en 8 grandes catégories:

 

  • Créer une culture de la participation à l’école
  • Impliquer les jeunes dans la prise de décisions politiques
  • Améliorer l’engagement des politiciens et l’implication des jeunes
  • Renforcer le rôle du travail de jeunesse pour la responsabilisation politique de tous les jeunes
  • Développer des outils adaptés aux jeunes pour la participation politique
  • Développer la démocratie locale et directe
  • Développer des formes alternatives de participation
  • Accroître des synergies et la coopération entre les différents acteurs

 

Il va sans dire que vos représentants nationaux ont mis un point d’honneur à définir une stratégie afin de mettre en œuvre les recommandations susmentionnées, à la fois au niveau local et national. Tout au long des débats et ateliers, les délégués de la jeunesse ont été invités à réfléchir sur la façon d’augmenter le taux de participation parmi les jeunes. Malheureusement, il s’agit d’une tendance que l’on observe dans toute l’Europe. Cependant, les jeunes ne participent pas parce qu’ils n’en ont pas envie, mais plutôt parce qu’ils ne font pas confiance à leurs leaders politiques, ou qu’ils se sentent rejetés du processus de décisions, ou encore parce qu’ils rencontrent des problèmes pour accéder à l’information politique. Un autre point soulevé est l’exclusion sociale qui menace la jeunesse européenne.

 

Afin de renforcer la participation politique parmi les jeunes, c’est-à-dire parmi vous, vous devez bénéficier d’une inclusion sociale complète. Cela veut dire que dire qu’en tant qu’individu ou en tant que groupe, vous pouvez vous faire entendre.

 

Dans cette époque de mondialisation, le monde est devenu un village. Par exemple, vous avez pu constater que ce qui se passe en Syrie a un impact direct sur les communautés, les gouvernements, les citoyens, etc., partout dans le monde. Sur le vieux continent la population vieillit, et celle qu’on appelle «génération perdue» (oui, ce terme s’adresse à vous chers amis) représente le plus grand pourcentage de population.

 

Yout Report infographics 04 01

 

En étant plus connectés, plus éduqués, plus impliqués et plus sensibles aux problèmes de société, vous êtes dans la meilleure situation pour proposer un regard nouveau et des solutions appropriées aux défis mondiaux. Afin d’y parvenir, vous devez, d’une façon ou d’une autre vous investir dans la vie démocratique. La démocratie est un large spectre au travers duquel chacun d’entre vous peut trouver son bonheur, et au travers duquel la participation politique peut être exercée de diverses façons. Une belle illustration est le dialogue structuré initié en 2009 ou encore les plateformes nationale de la jeunesse.

 

Puisque nous vivons dans une société numérique, les moyens de participation devront également s’adapter à ce monde 3.0. Vos délégués jeunesse ont créé une boîte à outils afin d’aider les états membres à mettre en pratique les recommandations jointe. La boîte à outils contient entre autre:

 

  • Mettre en pratique les projets pilotes au niveau local dans le but d’abaisser l’âge du droit de vote à 16 ans
  • Promouvoir une culture de participation à l’école via, par exemple, la présence de cours d’instructions civiques dans les programmes scolaires
  • Développer des outils de participation politique adaptés aux jeunes
  • Encourager les décideurs politiques à créer une culture politique ouverte et compréhensive, à tous les niveaux, en utilisant des moyens de communication faits pour les jeunes
  • Lancer des initiatives et des partenariats sur le long terme avec les éducateurs et les organisations œuvrant dans le secteur de la jeunesse concernant le transfert de connaissances, et pour développer la participation politique des jeunes.

 

Si les jeunes doivent prendre en main leur futur, ils doivent être équipés des outils adéquats de manière à pouvoir travailler en étroite collaboration avec les organisations liées à la jeunesse, les décideurs et leaders politiques à tous les niveaux.

 

A cet effet, l’éducation formelle et non-formelle est reconnue comme fondamentale à la citoyenneté, quel qu’elle soit. Vous serez plus que ravi de savoir que les programmes de mobilité ont été encensés pour leur rôle en termes de développement personnel, compétences sociales, savoir-faire et compétences interculturelles. Plusieurs participants clés, commissaires européens de premier plan et ministres ont fortement insisté sur l’octroi de fonds supplémentaires aux programmes de mobilité.

 

Votre équipe de reporters est un parfait exemple de la mobilité européenne et de la participation démocratique; ressortissantes allemande et belge, instruites en Allemagne, Espagne, Grande-Bretagne, Pays-Bas et au Luxembourg, nous participons à la vie démocratique, principalement au niveau local. Je ne peux que vous dire à quel point j’étais fière de représenter Eurodesk, le numéro 1 du réseau d’information soutenant les actions autour de la jeunesse. Mais surtout, j’étais fière de voir et d’entendre, que d’une façon ou d’une autre, vos représentants ont participé à un programme de mobilité, qu’il soit éducatif, professionnel ou volontaire.

 

Aux yeux de nombreux participants, le Luxembourg est un modèle en ce qui concerne la participation de la jeunesse. Le Parlement des Jeunes du Luxembourg représente un véritable exemple de la façon dont les jeunes peuvent faire avancer les politiques liées à la jeunesse. De plus, l’aspect (au moins) trilingue des jeunes citoyens luxembourgeois est perçu comme le Saint Graal de l’ouverture culturelle et citoyenne. Le pendent européen de cette organisation est le Parlement Européen des Jeunes, une des organisations de jeunes les plus dynamique d’Europe, actuellement représenté dans 41 pays.

 

En tant que nouvelles arrivantes au Grand-Duché, vos humbles serviteurs ont été impressionnés par une si grande diversité culturelle dans un si petit pays, et par l’organisation globale de la Conférence de l’UE au Luxembourg. Vos voisins européens pourraient bénéficier de votre expertise en matière d’autonomisation des jeunes dans la participation politique.

 

Donc, vous savez ce qu’il vous reste à faire: renforcer votre citoyenneté grâce à la mobilité européenne et partager vos bons plans, afin de passer de génération perdue à génération future. Jeunes gens, il est temps de se jeter à l’eau!

 

Pour plus d’information sur les groupes de travail nationaux cliquez ici.

 

Visitez la page Facebook de la conférence pour plus de détails sur les thèmes des ateliers et les experts présents, pour plus de vidéos et feedbacks, etc.

 

source : Portail Européen de la Jeunesse